Boutique du Rêve - Resistencia desde 1996 ✨

Je continue de rêver (Alexandre Prévert)

Dans l'évidence d'un reconfinement,

Quelles qu'en soient les raisons politiques, quelles qu'en soient les raisons médicales, qu'on en pense du bien ou du mal :

Je continue de rêver. 

Je fais le choix cette semaine de délocaliser et digitaliser toutes mes activités de scène et surtout leur substrat : ma volonté de m'aider moi et mon prochain.

Pendant toutes ces années, si j'ai écumé les salles, les théâtres, les églises et les festivals, c'était avant tout pour comprendre.

Comprendre l'Histoire, comprendre l'Homme, comprendre ma douleur passée, comprendre mon bonheur retrouvé.

Je suis venu, j'ai vu, je ne sais pas si je vaincrai un jour mais j'ai entendu.

J'ai entendu les gens, j'ai entendu le temps, j'ai entendu l'appel criant des cœurs et des rêves d'enfant : au final ce besoin de retrouver l'innocence et la grandeur de qui on était vraiment.

De qui on est toujours, finalement.

Mais... la société nous enjoint à le cacher gentiment 🙂

Violemment.

Aujourd'hui, comme toujours, je dis non.

Non à l'ennui, non à l'abandon, non à la capitulation.

« Qu'est-ce qu'un homme révolté ? Un homme qui dit non. Mais s'il refuse, il ne renonce pas : c'est aussi un homme qui dit oui, dès son premier mouvement. » disait un vieil ami.

Je dis oui à la création, oui à l'amour, oui à la magie.

Je résiste, comme lui.

Je prends la plume et j'écris, j'ouvre ma boutique de poésie ; et avec ma courageuse équipe constituée de Marine, Fiona et Coralie, nous allons même essayer de vous accompagner dans la quête de vos rêves, les plus secrètes de vos envies.

Pour moi, pour lui, pour nous, pour vous, pour elle.

Pour la vie. 🔥

Ensemble, chacun pour ensemble, ensemble pour chacun : nous y arriverons et nous vivrons, ici ou ailleurs.

En vérité nous le faisons déjà, quelque part à l'intérieur, tout au fond.

Près du cœur.

Laisser un commentaire